La fonction PLANCHER.MATH d'Excel

La fonction PLANCHER.MATH arrondit un nombre à la précision demandée, en s’approchant de zéro, au nombre entier inférieur le plus proche.

 

Sa structure est la suivante :

 

=PLANCHER.MATH(nombre;[précision];[mode])

Où « nombre » correspond au nombre à arrondir. 

« Précision » correspond à la précision à laquelle on veut arrondir le nombre (à l’unité, à la dizaine, etc.)

« Mode » qui est un argument facultatif et qui, lorsqu’il est indiqué et différent de zéro, modifiera le comportement de la fonction. En effet, peu importe si le nombre est de signe positif ou négatif, cet argument arrondira le nombre en s’approchant de zéro, même s’il ne s’agit pas de l’entier inférieur le plus proche. Dans le cas d’un nombre fourni négatif, par exemple, si le mode indiqué est différent de zéro, le nombre initial sera arrondi au nombre supérieur le plus proche selon la précision demandée.

 

Lorsque le mode est omis, l’arrondissement se fera toujours vers l’entier inférieur le plus proche, même si cela implique un éloignement de zéro plutôt qu’un rapprochement.

 

Dans le cas de l’emploi d’un nombre positif, l’argument mode, même s’il n’est pas omis, n’affectera pas l’arrondissement d’une quelconque façon.

 

Cette fonction s’apparente à la fonction PLAFOND.MATH, à la seule différence près que l’arrondissement s’effectue en tendant vers 0 au lieu de que vers l’infini.

 

Exemples :

 

La fonction PLANCHER.MATH d'ExcelLa fonction PLANCHER.MATH d'Excel